mardi 10 février 2015

What about [...] Sauvage par nature [...] Sarah Marquis

Auteur Sarah Marquis
Editeur Michel Lafon
Date de parution 21/05/2014
Collection Témoignage
ISBN 2749920736

Résumé :

Ne vous fiez pas aux apparences, Sarah Marquis est une vraie guerrière capable d'échapper aux attaques des cavaliers mongols et aux trafiquants de drogue dans la jungle laotienne. A l'approche du danger, elle se cache, glisse dans la nuit et se déguise en homme pour survivre.
Les animaux sauvages et la nature sont sa famille. Elle s'endort comme un bébé aux côtés des serpents, des loups, des chevaux sauvages, des kangourous. Dépouillée de tout confort et se superflu mais pourvue de l'essentiel, cette jeune femme s'est adaptée aux conditions les plus extrêmes, pour mieux comprendre ce qui nous lie à la Terre et au "tout".
Sarah Marquis nous livre le récit - tantôt drôle, tantôt poignant - de son odyssée de 1 000 jours et 1 000 nuits. La force de ses pas vous inspirera le respect. Sa philosophie de vie vous donnera le goût de l'aventure et vous emmènera au-delà de ces terres inconnues.




Mon avis :

Témoignage sur la traversée qu'a effectué Sarah Marquis depuis la Sibérie, en passant par les steppes Mongol, puis la campagne Chinoise, la Thaïlande pour enfin se retrouver en Australie. Elle va ainsi effectuer environ 20000 kms sur une durée de trois ans

Ce livre est très impressionnant car il ne se lit pas comme un roman mais plutôt comme un témoignage. C'est le seul point négatif qui ne m'a pas du tout plu dans cet ouvrage. Il n'y a pas réellement de chapitre, de cheminement de l'histoire, juste la dure réalité d'un quotidien que nous suivons au fur et à mesure des pays traversés. La plume n'est pas vraiment travaillée. C'est pourquoi il faut vraiment prendre cet ouvrage comme un témoignage qui nous est simplement raconté.

 Voyager seule, qui plus est quand on est une femme est bien loin d'être tout beau tout rose. Nous serons témoin de sa rencontre avec des hommes, avec des loups qui roderont autour de sa tente, avec des civilisations totalement différentes de la sienne. Le manque d'eau, la faim. La barrière de la langue, le climat qui se dressera contre elle ou même ses limites physiques nous seront exposés sans aucun artifice. Ce livre est dur mais il est beau parce qu'il est vrai. 

Sarah Marquis va apprendre à vivre comme un animal et elle se rendra compte que c'est lorsqu'elle vit la plus recluse qu'elle découvre les choses les plus belles. Parfois il vaut mieux fuir l'être humain et tenter de se faire oublier des animaux sauvages. Encore une fois une jolie quête spirituelle nous est dressée dans ce témoignage.

Ce livre nous met face à la difficulté et toute la préparation qu'a entrepris l'auteur avant de se lancer.
 

Ma note : 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire