vendredi 13 février 2015

What about [...] Le cirque des Rêves [...] Erin Morgenstern

Auteur Erin Morgenstern
Traduction Sabine Porte
Editeur Flammarion
Date de parution 06/10/2012
Collection Litterature Etrangere
ISBN 2081264323

Résumé :

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu'hier il ne l'était pas. » Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c'est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s'émerveiller et se laisser enivrer. Derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s'affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l'enfance. Cependant ils s'aiment, et cette passion pourrait leur être fatale. Le Cirque des Rêves, ensorcelante et universelle histoire d'amour, vous jettera un charme auquel vous ne pourrez pas résister




Mon avis :

Ce livre représente pour moi la plus grosse des déceptions de tous les temps ! Et oui je vais peut-être en choquer quelques uns mais ... Je l'avais dans ma PAL depuis mon anniversaire en Septembre et j'attendais le moment propice de l'Hiver pour pouvoir le savourer sous ma couette avec un thé.

N'y tenant plus, j'ai finis par l'ouvrir une première fois, ou j'ai lu cinquante pages avant de le reposer dans ma bibliothèque. Je me suis d'abord dis que je l'avais ouvert au mauvais moment. Ce qui peut tout à fait arriver.

Puis, finalement, je l'ai repris quelques temps après, convaincu que l'histoire allait me transporter.

J'avais refusé de lire tous les avis positifs publiés sur Livraddict pour ne pas me laisse influencer.

Et bien je ne vais pas avoir grand chose à vous dire puisque j'ai refermé le livre à la moitié pour le ranger et ne plus jamais l'en sortir. Alors certes j'ai trouvé la plume de l'auteur très délicate, enivrante, onirique, magique. Les nombreuses métaphores du Cirque sont magnifiques. Les descriptions détaillées des personnages sont bouleversantes. Mais qu'est ce que c'est long !  Au bout de plus de 200 pages j'attends quand même qu'il se passe quelque chose d'accrocheur. Mais non, Célia et Marco en sont encore au stade de... de... bah de rien du tout d'abord ! Je ne comprends pas, sur la quatrième de couverture l'auteur disait qu'ils s'aimaient. Ah bon ? Toujours pas au bout de 200 pages.

On passe d'un personnage à l'autre de chapitre en chapitre et d'une époque à une autre. Donc au final moi je n'y ai rien compris. Parfois on est dans le présent, d'autre fois dans le passé. Personnellement j'ai totalement perdu le fil !

Mais ce qui m'a le plus frappé c'est la longueur, la longueur et la looonnnnngueur du déroulement de l'histoire. Au début il y en a une, d'histoire. Deux jeunes gens sont sélectionnés par deux magiciens et vont devoir s'affronter une fois adulte. Mais au bout d'un moment l'histoire s'interrompt. Puis on passe à la vie de divers personnages attenant au Cirque. Mais on ne comprend pas bien pourquoi finalement ..? Et nos deux jeunes protagonistes qui sont censé s'affronter lors d'un duel de magie ? Pfiout envolés...

Alors certes l'objet livre est magnifique et la plume de l'auteur est onirique. Mais au bout d'un moment ce n'est pas le tout .. Je m'attendais à ce que quelque chose se passe... Et j'attends encore...

Ma note :

Deux étoiles uniquement pour l'objet livre et l'idée de départ qui me plaisait beaucoup.

3 commentaires:

  1. Gloups, il est dans ma PAL, je ne vais plus oser l'en sortir ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non il faut que tu te fasses ta propre idée :) bcp d'avis positifs mais moi parfois je suis un peu embêtante lol

      Supprimer
  2. À 44% de ma lecture, j'ai décidé d'arrêter de me forcer. Je partage totalement ton avis : plume délicate, univers onirique... mais qu'est-ce que je m'ennuie! Il n'y a absolument RIEN qui me donne envie de poursuivre, alors j'arrête cette lecture.

    RépondreSupprimer