mercredi 31 décembre 2014

What about [...] Zona Frigida [...] Anne B Ragde

Poche: 356 pages
Editeur : 10 X 18 (10 mai 2012)
Collection : 10/18
Langue : Français
ISBN-10: 226405624X
 

Résumé :

 
Qu’Est-ce qui a bien pu pousser Bea, jeune caricaturiste branchée de 35 ans, à s’inscrire pour une croisière à destination des terres du Grand Nord ? La croisière, d’abord : un concept plutôt destiné au Troisième âge et pas à une célibataire croqueuse d’hommes comme elle… La destination, ensuite : le Svalbard, dite « Zona frigida », aux confins septentrionaux de la Norvège, ne constitue pas un territoire des plus accueillants. On prétend même qu’il y fait si froid que tous les animaux sont devenus blancs… Autant dire que la présence de Bea sur ce cargo a de quoi susciter la curiosité de ses compagnons de route.
Si la jeune femme a prétexté auprès de ses proches le besoin de rompre avec son quotidien, il apparaît rapidement que ses motivations sont tout autres : Bea a des comptes à régler avec son passé et ce voyage devrait lui permettre de repartir à zéro. La croisière d’agrément va vite se transformer en cauchemar pour certains passagers…
 

Mon avis :

Ce roman était dans ma bibliothèque depuis 6 mois, suite aux conseils de ma libraire habituelle. Je pense qu'il y serait encore si je ne m'étais pas mise en tête de le lire dans le cadre du Challenge Cold Winter.
 
J'ai bien aimé cette lecture. L'héroïne Béa est très particulière puisque c'est un personnage très cynique, secret, croqueuse d'homme à ses heures. Le portrait que nous dresse Anne B. Ragde de sa protagoniste est assez particulier puisqu'elle nous met face à un personnage autodestructeur. Béa boit énormément, pour tenter d'oublier un passage de sa vie (que nous découvrons à la fin du roman). C'est une femme instable, qui ne tombe jamais amoureuse, qui se sent seule, et qui noie la douleur des souvenirs dans l'alcool. Alors, vu et dit comme ça, en effet, c'est assez spécial. Mais, moi, je suis une adepte des grands éclopés de la vie, alors j'ai beaucoup aimé ce personnage mystérieux et autodestructeur.
 
Le plus grand point fort du livre est la très riche description des paysages que nous propose l'auteur. Le voyage se déroule autour de l'ile du Spitzberg à la pointe Nord de la Norvège, située dans l'archipel du Svalbard. Je trouve que le travail de l'auteur est remarquable car elle nous dresse un portrait riche en anecdote et en description de paysages. Quoi de mieux que cette région mystérieuse et reculée située dans l'hémisphère nord pour abriter un huis-clos ? Pourquoi notre héroïne décide-t-elle de s'exiler à bord d'un bateau dans cette région du monde ? En mon sens, le choix géographique ajoute une touche mystérieuse au roman car c'est une région très reculée du monde.
 Grace au travail de l'auteur, ma curiosité à été comblée. On en tremble de froid sous notre couette car l'univers glacial, le calme, la solitude, et l'immensément blanc nous est tellement bien décrit, que les images se forment toutes seules devant nos yeux.
 Les descriptions de cette faune particulière sont magnifiques. On retrouve la présence d'ours polaire, de phoques marbrés, ou encore le fulmar boréal, et j'en passe.
 
L'intrigue du roman peut paraitre assez singulière mais l'environnement et le côté très 'Cluedo' du roman, apporte une touche intéressante à cette lecture que je ne regrette pas d'avoir faite.
 
 
 

Ma note :

 
 

Quelques photos de cette "Zona Frigida" :

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire