mercredi 24 septembre 2014

What About [...] Polina [...] Bastien Vivès


  • Relié: 210 pages
  • Editeur : Casterman (5 mars 2011)
  • Collection : KSTR




  • Résumé :

    Très douée pour la danse, la petite Polina Oulinov est sélectionnée pour suivre les cours de Nikita Bojinski, un maître d’une exigence absolue, à la fois redouté et admiré. Au fil de son enseignement, qu’elle suit des années durant, Polina devenue jeune fille développe avec son mentor une relation complexe, entre antagonisme et soumission – et finit par le quitter pour explorer de nouvelles expériences artistiques, en toute indépendance. Après avoir exploré l'émoi amoureux, Bastien Vivès parcourt la relation du maître et de l'élève dans Polina ou l'histoire d'une petite fille qui deviendra chorégraphe. Dans un livre conséquent, l'auteur semble réfléchir sa propre expérience par la fiction. Sans détours, avec lucidité et distance.



    Mon avis :

    J’ai adoré l’histoire touchante de ce roman graphique. En effet, malgré le style bien particulier du dessin de Vivès j’ai ressenti une réelle émotion en lisant cette BD. Le graphisme laisse plus place à une sorte de croquis, sans couleur, sans finitions, mais pourtant une réelle émotion transparait de cette BD.

    Nous nous attachons au fil des pages à la petite Polina, et, nous suivons son évolution au fil des planches, au fil des années. C’est merveilleux car POUR UNE FOIS, enfin une BD qui ne se lit pas trop vite ! L’histoire est poignante, ce n’est pas juste « du dessin », une vrai histoire se construit derrière ces images :

    Pour intégrer l’Académie de danse Bojinski, il ne faut pas seulement danser, il faut exceller. Nous pouvons presque dire que Polina perd de son humanité, de sa personne, et devient uniquement, LA future danseuse étoile. Le maître, Bojonski, va s’acharner pour faire de cette jeune fille une étoile filante. Parfois, même au détriment de son bonheur ; elle va devoir se surpasser, parfois bien au-delà de ce que son corps peut endurer… Devenir danseuse étoile est un sacerdoce, elle va bien vite le comprendre, à ses dépens. Bojonski, qui est peint ici durement, parfois même cruel, sans cœur et sans compassion aucune, va pourtant donner de sa personne afin de mener Polina au sommet…

    Dans ce roman graphique, Vivès nous dépeint un sujet intéressant. Je me suis toujours sentie avide de danse, que j’affectionne depuis mon plus jeune âge. Ces danseuses étoiles ont toujours attisées ma curiosité… J’ai donc trouvé le sujet très intéressant, même si le graphisme m’a surprise au début. Mais encore une fois, c’est un style qu’on aime OU PAS. Encore une fois, il y a une vrai histoire, avec de vraies réflexions, sur la nature humaine, sur l’enfance, la passion, le dépassement de soi. Je vous recommande donc cette BD.




    Ma note :
     

    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire