vendredi 26 septembre 2014

What About [...] Le cycle de l'Homme et de la Vérité [...] Maxime Chattam



Résumés :

Les arcanes du chaos :
À vingt-sept ans, Yael mène la vie sans histoire d'une Parisienne célibataire. Un soir, elle croit voir des ombres apparaître dans le miroir de son appartement. Puis le phénomène se reproduit. Ces " ombres ", enfin, prennent contact avec elle par l'intermédiaire de son ordinateur et l'invitent à s'intéresser aux symboles et aux vérités cachées. Effrayée par ces manifestations surnaturelles, elle reçoit l'aide de Thomas, un journaliste canadien qu'elle vient de rencontrer. Peu à peu, les Ombres guident Yael et Thomas vers la découverte de l'existence d'une histoire parallèle, de sociétés secrètes influençant le cours des événements, d'intérêts puissants capables de manipuler les hommes à leur guise. Mais ce savoir n'est pas sans danger... Les deux jeunes gens sont bientôt pris en chasse par de mystérieux individus qui commencent par les intimider avant de tenter ouvertement de les assassiner. Yael et Thomas comprennent alors qu'ils sont au centre d'une lutte sans merci entre deux factions des Ombres... Un terrible jeu de piste s'engage qui les mènera de Paris, dans les Alpes puis à New York.



Prédateurs :
Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les GI's, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l'un des navires alliés : un soldat a été retrouvé pendu à des crocs de boucherie, la tête remplacée par celle d'un bélier. Le lieutenant Frewin de la Police militaire et l'infirmière Ann Dawson dépêchée sur les lieux en sont convaincus : c'est l'oeuvre d'un tueur redoutable qui jouit de la souffrance qu'il inflige. Malgré le déclenchement de l'offensive, les meurtres se poursuivent avec un raffinement croissant dans l'horreur. Frewin et Dawson orientent alors leur enquête vers la 3e section de la compagnie Raven, une poignée de durs qui forme un cercle très spécial...


La théorie Gaïa :
Ce qui les a décidés ? La curiosité. Contactés par la Commission Européenne, sous le sceau du secret, Peter et Emma DeVonck, tous deux scientifiques reconnus, n'ont pas hésité longtemps. Leur mission ? Vérifier les agissements d'une certaine caisse noire, dont Bruxelles ignorait tout jusqu'ici. Il semble en effet que deux équipes de chercheurs, à deux extrémités du globe, profiteraient de ces financements occultes pour mener à bien d'obscures expériences. Alors que Peter s'envole pour l'observatoire du pic du Midi, Emma se voit expédiée en Polynésie française, sur une île coupée de tout. Chacun, dans sa partie du monde, sera confronté au plus effroyable de la nature humaine. Et à un secret d'État qui risque bien d'avoir leur peau. Un avant-goût d'apocalypse...

Mon avis :

Voici LA trilogie qui m'a le plus convaincu dans l'idée que je me suis faite de Chattam ! Ces trois romans sont des thrillers à couper le souffle, une pure merveille !!
J'ai débuté ma lecture de Maxime Chattam il y a 4 ans grâce aux Arcanes du chaos. C'est mon copain qui m'a fait découvrir cet auteur que lui même adulait particulièrement. Je n'ai franchement pas été déçue ! Une vrai magie s'est opérée en moi à la découverte de ces livres. Maxime Chattam, arrive, mieux que personne, à nous dépeindre le mal dans toute sa splendeur. Il arrive à nous faire nous poser des questions. Comment quelqu'un qui semblait en tout trait semblable à nous. Ayant eu quasiment la même éducation et la même vie, a-t-il pu basculer du côté obscure ?
Il nous décirt les meurtres, les tortures et les scènes de crime comme personne. Souvent, des femmes sont mises en avant, ce qui, pour nous la gente féminine rend les choses particulièrement difficile. Il n'est pas tendre et ne lésine pas sur les tortures qui leurs sont infligées.

Ici, nous avons trois thrillers, trois histoires totalement différentes ne mettant pas en scène notre ami Brolin.

Les arcanes du Chaos attirera l'attention des personnes, qui comme moi, sont fan des complots et des théories. Si vous aimé les théories sur les attentats du 11 septembre, vous aimerez ce roman. Il n'est absolument pas gore du tout. Il nous fait prendre conscience que nous sommes de simple pion sur un échiquier. L'intrigue est rondement menée et nous allons nous plonger au cœur de cette course poursuite effrénée au côté de Yaël et Thomas.

Prédateur est également un pur chef d'œuvre. Maxime nous dresse ici le portrait d'un tueur en série qui opère durant le débarquement GI  lors de la seconde guerre mondiale. En plus d'une documentation historique riche qui se reflète dans ce thriller, Chattam nous expose ici du gore dans toute sa splendeur. Les crimes sont odieux, l'ambiance du début se déroule sous huis clos, sur un bateau. Bref, tous les éléments requis pour faire d'un thriller une merveilleuse monstruosité sont réunis dans ces pages.

La théorie Gaïa n'est que la continuité du gore qui se déchaine sous la plume de Maxime. C'est de loin mon roman favoris ! J'ai adoré la mise en scène ici mise en place. L'idée de deux histoires se déroulant en parallèle. Cette ile affreusement morbide. Ces monstres cachés. Mon dieu, j'ai eu du mal a en dormir la nuit ! L'ambiance qui est dépeinte ici est oppressante, mais bien plus que dans tous les romans que j'ai pu lire auparavant. L'intrigue est inattendue et l'idée d'écriture sensationnelle.

Maxime Chattam m'a rendu bien plus qu'exigeante à ce jour en matière de thriller. Il a déjà écris sur de nombreux thèmes qu'il manie avec génie !!! Les esprits, les enquêtes, les intrigues se déroulant en France, aux Etats-Unis, au Caire également, les tueurs en série, la condition humaine. Et tellement d'autre... Il dresse avec brio ce qui le passionne le plus : la condition humaine et ce qui nous constitue en tant que personne. Vraiment, j'adore Thilliez, par exemple, mais pour moi, celui qui a le plus d'horizons, le plus de recul, qui est capable d'écrire sur tellement de thème différent et qui nous plonge de la meilleure manière qui soit dans la tête du tueur : c'est Chattam.

Ma note : 5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire