mercredi 24 septembre 2014

What about [...] Pourquoi pas [...] David Nicholls

  • Broché: 453 pages
  • Editeur : 10 X 18 (4 avril 2013)
  • Collection : 10/18


  • Synopsis :

    "Bristol, 1985. L'université ! Brian Jackson s'y voyait déjà : une vie d'étudiant sans contrainte, une sexualité débridée, des amis par centaines, un diplôme en or, qui serait suivi d'une entrée fracassante dans la vie active. Oui, mais voilà, la réalité est loin d'être aussi idyllique. Une acné récalcitrante, des fringues informes chinées aux puces, une spécialisation dans la très moyenne et très populaire section de littérature anglaise, pas un sou en poche et une passion farouche pour Kate Bush.
    Un seul véritable talent : une culture générale qui ferait de lui le candidat idéal pour participer au "Questions pour un champion" local, le quiz télévisé " University Challenge". Recruté dans l'équipe in extremis, Brian est bien décidé à remporter le trophée et le coeur de la belle et riche Alice, aspirante actrice. Pour l'aider dans sa mission, Rebecca, punkette grande gueule, juive marxiste, improvisée conseillère en relations sociales et sentimentales.
    Enfin la chance semble lui sourire… Mais lorsque vous vous appelez Brian Jackson, la malchance finit toujours par se rappeler cruellement à vous"



    Mon ressenti :

    Lecture facile et plaisante. Un bon roman "d'entre deux". Après ma lecture du Goncourt, j'avais besoin de légèreté, de simplicité, d'une belle histoire humainement correcte, en bref.

    J'ai pourtant mis longtemps avant de me décider à lire Pourquoi pas (la notation sur Livraddict, ainsi que les avis sur divers groupes FB ont malencontreusement impactés mon premier avis lors de l'achat du roman) . De plus, j'avais adoré Un jour du même auteur, j'avais donc forcément la trouille d'être déçue.

    Ca n'a pas du tout été le cas. Le roman est bon, la traduction est superbement faite, le vocabulaire est riche, les références aux auteurs, chanteurs, citations sont murement réfléchis. On s'attache indéniablement au personnage, Brian. On aurait presque envie de le conseiller quand il foire tout. Il est même drôlement marrant pour un mec totalement has been (outch là je suis cruelle). Je trouve que ce roman retrace parfaitement ce qu'on a pu ressentir pour ma part en tout cas lors de la transition entre l'adolescence et la vie de jeune adulte. Brian se promet un avenir des plus cool pour sa nouvelle vie en fac. Mais, parfois, le destin en décide autrement. A force de vouloir tout bien faire, être parfait, marrant, cool et intéressant, on dénaturalise notre vrai personne. Alors on finit par s'aliéner, par devenir cet autre personne, que chacun déteste à commencer par nous.

    Ce roman retrace le dur passage entre l'adolescence et la vie d'adulte. Brian va se chercher, se perdre, rencontrer des gens, en paumer certain, se voiler la face... En bref, il va tenter de faire de son mieux pour devenir cet adulte, qui au fond de lui, il aspire tant à devenir.

    Je ne vous en dis pas plus et vous souhaite une bonne lecture mes chers petits livrovores.



    Ma note : 4/5

    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire